Accueil > ACTUALITES >

Une étude de sols associant la plateforme Biochem-Env et élèves

Article publié dans ledauphine.com : Une étude de sols associant chercheurs et élèves

Quel est l’état de santé de notre sol ? C’est à cette vaste question que vont devoir répondre les acteurs du nouvel observatoire de la santé des sols du territoire du grand Rovaltain (110 communes de Drôme et d’Ardèche). Observatoire baptisé Rovalterra, né officiellement vendredi 22 septembre dans les locaux du lycée agricole du Valentin à Bourg-lès-Valence, grâce à l’initiative du syndicat mixte du Grand Rovaltain Drôme-Ardèche. Une grande première puisque seront associés des chercheurs de très haut niveau (de l’Institut national de recherches agronomique de Versailles et Saint-Marcel-lès-Valence, de l’Institut national de recherches en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture de Grenoble, et de l’université Claude-Bernard/Lyon I) et des élèves des deux lycées agricoles de la Drôme (Terre d’horizon à Romans-sur-Isère et le Valentin à Bourg-lès-Valence).
Une vingtaine de parcelles étudiées sur trois ans

« Rovaltain réfléchit sur le développement de notre territoire sur les trente prochaines années, explique le président du syndicat mixte, Lionel Brard. Or, nous avons constaté que rien n’existait sur l’étude des sols, élément essentiel en agriculture. » D’où la création de cet observatoire en lien avec la chambre d’agriculture et le pôle Ecotox de Rovaltain (qui étudie notamment les effets des polluants sur les organismes et les écosystèmes).

Une première action sur trois ans va consister à analyser le sol d’une vingtaine de parcelles utilisées en viticulture, en cultures bio, en maraîchage, arboricultures diverses, maïs, blé, châtaigne, noix, parcelle sans labours, mais aussi dans un parc urbain, en pelouse sèche, prairies diverses, etc.

Bref, de quoi mieux connaître ce qui se passe sous nos pieds en fonction de l’utilisation du sol, dans un souci de préservation des grands équilibres biologiques.
Par Frédérique FAYS | Publié le 26/09/2017 à 06:04

Plan

Biochem Env

Hébergée dans l’UMR ECOSYS, sur le centre INRA de Versailles-Grignon situé à 25 kms au Sud-ouest de Paris